Facebook Sanctionne enfin les « Putes à Cliques » ! (Entre Autres)

Si vous trouvez ce contenu utile, Partagez le 😉

Facebook Sanctionne enfin les « Putes à Cliques » ! (Entre Autres)
4.8 sur 6 votes

Si vous ne le savez pas, les « putes à cliques » sont des articles de site internet dont le titre est extrêmement attirant et qui amène vers un site bourré de pub, dont le contenu doit être lu en plusieurs pages. 

Facebook réduit le reach organique et payé des mauvais sites.

La baisse du Reach est un fait, mais si cette baisse est plutôt générale, certains ont la vie dure à cause de Facebook !

La portée (ou « reach ») organique est le principal soucis de tout Community Manager, Social Media Manager etc… On a constaté la baisse de celui-ci en général mais certains sont plus ciblés que d’autres puisque Facebook a annoncé accentué cette baisse sur les pages qui présentes des sites de mauvaise qualité.

Facebook fait en effet tout (comme Google #GuerreFacebookGoogle ) pour proposer le plus de contenus de qualité à ses utilisateurs. Et ces contenus étant générés par les pages, il faut bien imposer des règles et sanctionner ceux qui ne les respectent pas.

Les Putes à Cliques sont les premières cibles.

En parallèle avec la chasse aux Fake News, Facebook chasse désormais les liens de sites internet faits exclusivement pour attirer l’utilisateur vers un site truffé de pubs ou juste pour le faire regarder 20 pages pour voir un top 20 ou chaque élément représente une page.

Vous avez surement cliqué sur l’un de ces liens pour regarder un article qui vous montre un élément par page, et où vous apercevez 40 000 pubs à chaque page.

Eh bien Facebook veut les empêcher de nuire ! ( Et tant mieux ! ) Ces sites sont désormais assimilés à des sites de mauvaise qualité pour Facebook et le géant des réseaux sociaux va limiter la portée de ceux-ci au niveau organique mais également payant !

Le but: Empêcher de diffuser du contenu de mauvaise qualité.

En effet, si une page décide de faire de la pub pour promouvoir son lien qui promet « 10 recettes miracles pour perdre du poids » et qui nous amène sur un site avec 40 pubs, des pop-up intrusifs, des pus porno etc… Facebook interdira la publicité, même si la page paye pour celle-ci avec facebook ads.

Facebook montre encore une fois son ambition de nettoyer les mauvaises pratiques faites sur son service. Ce genre de contenu dit « ClickBait » contribue à la mauvaise satisfaction des utilisateurs à propos de Facebook. Beaucoup se plaignent de ne voir que des contenus de ce genre ou l’utilisateur est pris pour un pigeon ( sans que ceux-ci ne savent au final qu’il suffit de se désabonner et bannir ces pages pour en voir le moins possible…)

L’intérêt ici est donc de brosser dans le sens du poils les utilisateurs de Facebook. « Ne vous inquiétez pas, on fait tout pour que votre navigation soit agréable, restez chez nous, on est les meilleurs. » J’exagère un peu mais c’est la traduction de ce qui est fait en ce moment 😉

Conclusion: Faites (encore et toujours) attention à ce que vous publiez.

J’avais fait ce même titre de conclusion sur l’article du « Facebook Gate » (ou je parle de Facebook qui bannit les pages diffusant des Fakes News).
Faites donc très attention à ce que vous publiez sur Facebook, mais également à ce que vous proposez sur votre site web et la manière dont vous le monétisez.
L’âge d’or des Top 20 avec 20 sous pages pour afficher 20×3 pubs + 2 pop ups pour augmenter ses revenus est résolu.
Proposez du contenu de qualité, où l’utilisateur aimera naviguer. Cela vaut pour Facebook mais aussi pour Google donc vous êtes gagnant dans tous les cas.

 
Si le Marketing Digital vous intéresse, vous pouvez vous abonner ci-dessous à mes contenus ( Formations gratuites, tutoriels, analyses, conseils..)

Si vous trouvez ce contenu utile, Partagez le 😉

Laisser un commentaire